Recherche

Mot-clé sur le site

Avec Google

Google :
Exhorter
Les relations entre chrétiens et juifs au tournant du 3e millénaire. Du mépris à la reconnaissance de l’autre, M. Macina   Attention : ce livre et les 23 chapitres qu'il contient est protégé par les lois sur le copyright et déposé chez un éditeur. Toute reproduction de tout ou partie de son contenu est donc rigoureusement interdite.   avant-propos   «Je n’ayme point les...

06-01-2007 | Commentaires (0) | Public

  INTRODUCTION     Si, par hypothèse, il était possible d’évaluer - même approximativement - le nombre d’occurrences du mot juif et des qualificatifs qui vont avec, ou mieux encore, de faire le catalogue exhaustif des écrits qui ont été consacrés à ce peuple ou qui l’ont mentionné, au fil des siècles, force serait de reconnaître qu’à part Dieu lui-même, nulle entité au monde n’a eu...

06-01-2007 | Commentaires (0) | Public

  I. La polémique antijudaïque des origines à l’aube du XXe siècle   Un examen, même succinct, des sources chrétiennes, révèle la permanence, au fil des siècles, d’une polémique chrétienne antijuive. Cet antijudaïsme se situe essentiellement au niveau théologique, même s’il a pu prendre, à certaines époques, des formes sociologiques aberrantes, qui se traduisirent, ici ou là, par des...

06-01-2007 | Commentaires (0) | Public

  1. Les juifs vus par les Pères de l’Eglise, les hommes d’Eglise et les auteurs chrétiens plus récents, nourris de pensée patristique   Les principaux chefs d’accusation qui ont pesé sur le peuple juif durant des siècles sont les suivants : déicide, reniement, malédiction, rejet (avec pour conséquence la dépossession de l’élection, réputée dévolue désormais aux chrétiens), perfidie. On...

06-01-2007 | Commentaires (0) | Public

Le motif du sang qui retombe sur les meurtriers s’aggrave de celui de l’«auto-malédiction». Témoin, cette diatribe de Jérôme (IVe s.) (28) :   « Cette malédiction demeure jusqu’à ce jour sur les juifs et le sang du Seigneur n’est pas ôté d’eux. C’est pourquoi il est dit en Isaïe : “Si vous levez les mains vers moi, je ne vous exaucerai pas. Car vos mains sont pleines de...

06-01-2007 | Commentaires (0) | Public

  Rejet/dépossession de l’élection, désormais dévolue aux chrétiens   La thématique du rejet de son peuple par Dieu traverse l’AT de part en part (voir, p. ex., Ps 44, 10; 60, 3; 74, 1; Lm 5, 23; etc.). Ces textes furent très vite utilisés contre les juifs par les Pères de l’Église, comme autant de munitions apologétiques. Chez eux, le thème du «rejet» est le plus souvent lié à celui de...

06-01-2007 | Commentaires (0) | Public

  La «perfidie» juive   L’expression – dont on sait l’impact redoutable, en vertu de l’adage chrétien selon lequel la prière est l’expression de la foi (lex orandi, lex credendi) (45) – apparaît pour la première fois au VIIe s. (p. ex. dans le “Sacramentaire [missel] de Gélase”, sous la forme : «Oremus et pro perfidis Iudaeis».   Le cas de l’adjectif ‘perfidus’...

06-01-2007 | Commentaires (0) | Public

  2. Les juifs vus par les papes et la presse catholique entre 1870 et 1938 À l’exception de la petite trentaine de pages consacrées par le P. Passelecq et B. Suchecky à l’antijudaïsme de la Civiltà Cattolica, revue des jésuites de Rome, dans leur ouvrage (55), il n’existe, à ma connaissance, aucune étude fiable et documentée qui soit consacrée à la perception qu’avaient, des juifs et de la...

06-01-2007 | Commentaires (0) | Public

  (2) La presse catholique et les juifs a) Le traitement des juifs dans La Croix et le Pèlerin Nous disposons d’une excellente étude sur l’antisémitisme du journal La Croix, due à P. Sorlin (64). Elle se limite, comme l’indique son titre, à la période 1880-1899. Mais elle fournit une telle quantité de détails et est équipée d’analyses si approfondies et si éclairantes, que l’on peut la...

06-01-2007 | Commentaires (0) | Public

  b) La Civiltà Cattolica et la «question juive» Il est impossible de donner même un aperçu du caractère abject de certaines considérations et jugements de valeur concernant les juifs, qui abondent au fil de dizaines articles consacrés à la «question juive», entre 1890 et 1937, par cette revue des Pères jésuites de Rome. Le malaise s’accroît encore davantage lorsqu’on découvre que les...

06-01-2007 | Commentaires (0) | Public

  (3) Les intellectuels catholiques Les intellectuels catholiques ouverts au «mystère d’Israël» On sait combien il est difficile de retracer le cheminement des idées, et encore davantage de mesurer l’influence des conceptions de certains auteurs, dont on dit qu’ils ont marqué leur génération. On se risquera pourtant à estimer que, si marginales qu’elles aient pu paraître, à l’époque de leur...

06-01-2007 | Commentaires (0) | Public

  Des intellectuels catholiques hostiles aux juifs, ou tenants de la théorie de la «substitution» On nous pardonnera de nous limiter à un seul exemple faute de place. Toutefois, il est particulièrement signifiant et tout à fait représentatif de l’état d’esprit hostile aux juifs qui régnait dans l’intelligentsia catholique d’alors.   En mars 1939, paraissait, dans une grande revue...

06-01-2007 | Commentaires (0) | Public

3. Les juifs vus par les pèlerins catholiques de Jérusalem et leurs chapelains   C’est un angle de vue original qu’ont choisi, pour investiguer l’antijudaïsme et l’antisémitisme chrétien, les auteurs d’un ouvrage intitulé L’invention de l’antisémitisme racial (101). Comme ils l’expliquent eux-mêmes dans leurs «Préliminaires», ils ont choisi, en effet, d’investiguer «un ensemble de récits de...

06-01-2007 | Commentaires (0) | Public

Du mépris et de la méfiance au dialogue théologique : ombres et lumières   Introduction   Au seuil de cette Partie, quelques remarques méthodologiques s’imposent. La réflexion qui suit ne pouvait se limiter à un simple inventaire, ou pis, à une sèche nomenclature des 'événements' ayant mené l’Eglise et le judaïsme à nouer un dialogue, qui n’avait jamais eu lieu depuis le surgissement...

06-01-2007 | Commentaires (0) | Public

  1. Signes précurseurs d’un changement d’attitude 1) Suppression de la prière “Pro perfidis Iudeis” Le premier geste significatif de l’Église envers le peuple juif fut la modification du texte de la prière du Vendredi saint, autrefois nommée “Pro perfidis Iudeis”. On a traité brièvement, plus haut, de ses inconvénients sémantiques. Restait à y mettre bon ordre. Le chemin fut long pour y...

06-01-2007 | Commentaires (4) | Public

II. Un sommet conquis de haute lutte : Nostra Aetate § 4 «S'ils ne l'ont pas dit explicitement, les 2.221 Pères conciliaires qui ont voté pour Nostra Aetate reconnaissaient, en fait, que tout ce qui avait été dit sur les relations entre juifs et Chrétiens depuis les épîtres de Paul avait pris une orientation qu'ils n'approuvaient plus. La volte-face théologique opérée par Vatican II à propos des...

06-01-2007 | Commentaires (0) | Public

2. Les révisions du texte de Nostra Aetate, § 4   Il serait trop long de relater ici par le menu les ava­tars du texte de la Déclaration Nostra Aetate, § 4, sur­tout en ce qui concerne la question du déi­cide. L'examen attentif des quatre versions successives du même pas­sage, illustre à quel point la question de la respon­sabi­lité du peuple juif dans la mort du...

06-01-2007 | Commentaires (0) | Public

  III. Difficile réception d’une réhabilitation qui fait problème pour la théologie   «A ce jour, Nostra Aetate n'a guère marqué la théologie chrétienne. C'est en vain que l'on cherche des citations de ce texte dans les livres ou articles de réflexion sur l'identité chrétienne. Dans le passé, cette identité a été essentiellement forgée par une théologie qui voyait dans l'Église...

06-01-2007 | Commentaires (0) | Public

B. Persistance d’une théologie triomphaliste ou de substitution   S’il est incontestable que l’Eglise a renoncé à convertir les juifs et même, récemment, à tout prosélytisme à leur égard, il reste encore beaucoup à faire.   1. Relecture papale, désobligeante pour la foi juive, des événements fondateurs de la foi chrétienne   Une fois encore, c’est le Pape Jean Paul II - auquel...

06-01-2007 | Commentaires (0) | Public

IV. De la théologie chrétienne du dialogue au dialogue théologique entre juifs et Chrétiens     Durant plus de dix-sept siècles, le christianisme n’avait jamais posé de "problème théologique" au judaïsme, tout au plus les juifs s’étaient-ils efforcés de trouver un modus vivendi existentiel et social – qui fut souvent difficile et longtemps précaire - avec les Chrétiens. Et il va de soi...

06-01-2007 | Commentaires (0) | Public

  B. Un tournant décisif : des instances juives préconisent un "nouveau regard" sur le christianisme   Ce n’est pas de l’emphase que de parler, à ce propos, d’un "changement drastique d’attitude" de la part de certains secteurs du judaïsme. Qu’on en juge par les extraits suivants de deux documents juifs d’inégale importance, mais tous deux révolutionnaires si on les met en regard...

06-01-2007 | Commentaires (0) | Public

Chrétiens et juifs : pour aller plus loin     Si utiles, voire indispensables, que soient les rencontres évoquées et les textes qui en ont découlé, force est de constater qu’ils n’ont que rarement trait aux questions fondamentales qui divisent encore chrétiens et juifs et même les juifs entre eux, sans doute parce que la nature officielle de ce dialogue ne permet pas d’aborder...

07-01-2007 | Commentaires (0) | Public

2. Perspective chrétienne Du point de vue chrétien, la question de l’État d’Israël peut être appréhendée sous un angle théologique ou éthique. Quelques rares textes catholiques ne font, il faut bien l’avouer, qu’effleurer le sujet, avec embarras et souci visible de ne pas tomber sous le coup du soupçon de soutien à Israël. Comme cet extrait des Notes pour une correcte présentation des juifs et du...

07-01-2007 | Commentaires (0) | Public

Identification
Pseudo
 
Mot de passe

Mot de passe oublié ?
S'inscrire à ce site
Étudier
Calendrier
<< novembre 2017 >>
dim lun mar mer jeu ven sam
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30